1 2 3 4 5
DEFINITION, ETYMOLOGIE
L’origine du mot Guinguette est controversée. Dans la littérature et dans les dictionnaires, on propose parfois le verbe guiguer, c’est-à-dire sauter qui renvoie à la gigue, donc à la danse. Le Petit Larousse donne guinguet, signifiant étroit et avance quelques exemples de l’emploi du terme dans le sens de petite maison. Littré cite cette étymologie mais associe guinguet à vin aigrelet - donc peu cher - produit par le vigneron d’Ile de France et qui aurait donné naissance à des établissements où on le consommait. Les sources écrites n’apportent guère d’éclaircissements: les documents d’archives citent les marchands de vins, les restaurateurs. Quant aux établissements, il n’utilisent pas le terme. Pour un patron, le terme désigne plutôt un établissement d’une moindre classe que le sien.
La définition de la guinguette même pose problème: d’après les sources consultées, on s’aperçoit que deux types de définitions se concurrencent : une série renvoie au vin consommé, l’autre évoque plutôt la danse.
La définition de Larousse accorde les deux approches : « Guinguette : établissement situé 
hors ou près des murs, où les gens du peuple vont boire, manger et danser les jours de fête.».
Comme on l’a déjà signalé, les différents établissements n’utilisaient jamais le nom de guinguette, mais des appellations plus diverses : Maison Coulomb, Casino du Viaduc, Restaurant Jullien , Restaurant de l’lle d’Amour. Le nom du fondateur revient fréquemment : on garde une enseigne célèbre (Maison Convert, Chez Gégène). Dans cette grande variété des noms d’établissements, on distingue des appellations pittoresques : Le moulin de Bonneuil, L’Arche de Noël, Le Chalet de ma Tante, Le Cochon de lait, Le Vrai Pêcheur à la jambe de bois… Ailleurs, on découvre des noms qui appellent à un certain retour aux sources : L’Ermitage, Le Robinson, la Chaumière ou plus simplement la nature : La Roseraie, le Printania, la Source d’Argent… Il s’agit de noms qui évoquent le loisir, de noms forgés pour s’évader. La référence à un univers champêtre est ici la règle. L’étude exhaustive de ces noms d’établissements apporterait un éclairage important sur l’imaginaire…
Suite: Premier âge d'or et déclin des guinguettes